Le Servir, Janvier 2015

Publié le 25/01/2015 à 05:30 par zacmanyim Tags : jesus chrétien obéir sacrifice abnégation homme cicatrices évidences

Pour notre service au Seigneur, nousnous devons d’être d’abord bien disposés, avoir de bonnes attitudes, de bonnes intentions, de bonnes motivations. L’accomplissement des actes n’est que la résultante denotreengagement, de la résolution que nous aurions priseà l’avance. Pourtant il reste assez difficile d’obéir. Il est d’ailleurs tout a fait présomptueux de penser qu’en tant qu’être humain et chrétien, même mature, l’on puisse emprunter si aisément le chemin de l’obéissance. Il y’a presque toujours une résistance interneàdompter et briser.Nous réalisons à ce stade combien sont profondes les racines du viel homme. Il les conserve jalousement et ne semble s’être jamais avoué perdant dans la vie de quiconque. Quandvous pensez en avoir fini avec lui, il rejaillit au prochain tournant de la vie.Cela est perceptible tant pour le sacrifice de ce que nous avons que pour le sacrifice de ce que nous sommes. Pourtant le sacrifice auquel le Seigneur Jésus-Christ nous appelle est bien adossé sur l’abnégation.Il sait bien de quoi Il s’agit.Il y estpassédans son humanité. C’estdonc d’expériencequ’Il en parle, avec des cicatrices comme évidences. Où sont les nôtres?

Le sacrifice est accompli en intention avant d’être exécuté en fait. O. Chambers

Zac Manyim, Le Servir, Jan 15

 

 

L'appel de Dieu

Publié le 14/01/2015 à 07:26 par zacmanyim Tags : dieu appel Jesus Seigneur partir envoi

      Qui enverrai-je ?       #Esa 6:8

      Dieu n’adressa pas d’appel personnel à Ésaïe. Ésaïe entendit seulement la voix du Seigneur qui demandait : « Qui enverrai-je ? » L’appel de Dieu n’est pas uniquement pour quelques-uns, il est pour tous. Entendre ou ne pas entendre cet appel dépend de mes propres oreilles ; et ce que j’entends dépend de mes dispositions intérieures. Il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus, c’est-à-dire peu qui se comportent en élus. Les élus sont ceux qui, entrés en contact avec Dieu par Jésus-Christ, l’ont laissé transformer leur attitude et déboucher leurs oreilles ; ils entendent alors le « murmure doux et subtil » qui répète sans cesse : « Qui marchera pour nous ? »

      Ce n’est pas un appel adressé personnellement à un individu à qui Dieu dirait : « Toi, tu dois partir. » Dieu n’exerce pas de pression sur Ésaïe. Mais Ésaïe se tenait en la présence de Dieu ; il entendit l’appel, et se rendit compte qu’il n’y avait, pour lui, qu’une chose à faire répondre librement et consciemment : « Me voici, envoie-moi »

      Débarrassez-vous de l’idée que Dieu vous appellera en vous pressant et en vous suppliant. Quand notre Seigneur appela ses disciples, il n’exerça sur eux nulle contrainte. Son appel, à la fois doux et ardent : « suis-moi », s’adressait à des hommes en pleine possession de leurs moyens. Si nous laissons l’Esprit de Dieu nous amener devant le Seigneur, face à face, nous entendrons comme Ésaïe, le « murmure doux et subtil », et librement, sans crainte, nous dirons

      « Me voici, envoie-moi ! »

O.Chambers,Tout pour qu' Il règne - Bible Online

Le Servir, Decembre 2014

Publié le 28/12/2014 à 09:16 par zacmanyim Tags : dieu homme église abaisse promesse disciples

Paradoxal!

Dieu se fait homme. Non seulement Il revêt l’humanitédanssa totalité, mais en plus Il se plaît à habiter dans l’homme par son Esprit. Les hommes au contraire veulent se faire dieu.Ilsse fontet se prennent pourdes dieux, même à l’église!C’est un héritage qu’ils tiennent de leur nature déchue. Un christianisme sans Christ. CarDieus’abaisse, les hommesquant à eux s’élèvent et se font élever. De tout temps, le cœur de l’homme est porté vers sa propre élévation. Même le désir d’hégémonie de César ordonnant le recensement obéit à cette logique. Mais Dieuétant Maître même des circonstances, fait entrer ce plan mesquin dans l’accomplissement de son propreprojet.Sinon,Joseph et Marie n’auraient certainement pas fait le voyage pour leur ville natale. Il n’y aurait pas eu accomplissement de la promesse, Esaïe et tous leschantres messianiques auraient été des menteurs.

Et lorsqu’Il est arrivé, Lui le Maître Jésus-Christ, Il a dit à ses disciples (Luc 14:11, 18:14): « quiconque s’élève sera abaissé, et quiconque s’abaisse sera élevé ».

       Apprenons la sagesse!

 Le Servir No 86, Decembre 2014 - Zac Manyim

 

La naissance de Jésus et notre nouvelle naissance

Publié le 25/12/2014 à 10:12 par zacmanyim Tags : Dieu Jésus naissance homme Bethléem nouveau

LA NAISSANCE DE JÉSUS ET NOTRE NOUVELLE NAISSANCE       

     La Vierge deviendra enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.      #Esa 7:14

 La naissance de Jésus dans l’histoire : « C’est pourquoi le Saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu » (#Lu 1:35). Jésus est né dans ce monde, mais il n’est pas du monde. Il n’est pas non plus une émanation de l’histoire ; il est entré dans l’histoire, venant d’ailleurs. Jésus-Christ n’est pas l’homme le plus parfait, il est d’origine supérieure à la race humaine. Il n’est pas un homme qui devient Dieu, il est Dieu incarné, Dieu venant dans une chair semblable à celle des hommes. Sa vie est la vie la plus haute et la plus sainte, commençant de la façon la plus humble. La naissance de Jésus fut un avènement.

Sa naissance en moi : « Mes enfants, pour qui j’éprouve de nouveau les douleurs de l’enfantement, jusqu’à ce que Christ soit formé en vous… » (#Ga 4:19). De même que le Christ a surgi dans l’histoire humaine, venant d’ailleurs, de même il doit venir en moi du dehors. Ma vie peut-elle servir de crèche à l’enfant de Bethléem ? Je ne peux entrer dans le Royaume de Dieu à moins d’être né d’en haut, d’une naissance qui n’a rien de commun avec la naissance ordinaire. « Il faut que vous naissiez de nouveau. » Ce n’est pas un commandement, c’est un fait fondamental. Ce qui caractérise la nouvelle naissance c’est l’abandon total à Dieu qui permet à Christ de se former en moi. Sa nature se manifeste alors en moi et je peux vivre de sa vie.

La manifestation de Dieu dans notre chair, est [devient] possible pour vous et pour moi par la Rédemption.

O. Chambers. Tout pour qu'Il règne - Bible Online. 25 decembre

Citations, pensées & proverbes

Publié le 15/12/2014 à 04:00 par zacmanyim

« Avoir la foi, c'est signer une feuille blanche et permettre à Dieu d'y écrire ce qu'il veut. » St Augustin

« La foi, c'est un mélange de lumière et d'obscurité. Croire, c'est être fidèle dans les ténèbres à ce que l'on a vu dans la lumière. » Louis E.

« L'incrédulité met les circonstances de notre vie entre nous et Dieu. La foi met Dieu entre nous et ces mêmes circonstances. » F.B. Meyer

« La joie vient de ce qu’on se voit comme Dieu nous voit  - plein de potentiel, avec une destinée divine.Joel O.

« La seule condition pour que l'Evangile gagne, c'est que la justice de Dieu triomphe de l'injustice. »Franck A.

« Quand les gens sont de mon avis, j’ai toujours le sentiment de m’être trompé. »Oscar W.

« Une vérité nue est toujours meilleure qu’un mensonge habillé. » Ann L.

 « La vérité existe. On n'invente que le mensonge. » Georges B.

« Si la vérité est amère, ses fruits sont doux. »H. Ali

 

PAR LA GRÂCE DE DIEU, JE SUIS CE QUE JE SUIS

Publié le 30/11/2014 à 05:05 par zacmanyim

… et sa grâce envers moi n’a pas été vaine.       #1Co 15:10

      Nos lamentations au sujet de notre incompétence sont une insulte à notre Créateur, si nous l’accusons de ne pas s’occuper de nous. Prenez l’habitude d’examiner du point de vue spirituel tous ces propos qui paraissent pleins de modestie, et vous serez stupéfait de constater combien ils sont impertinents à l’égard de Dieu. « Je ne voudrais pas dire, certes, que j’ai atteint la sainteté ; je ne suis pas un saint ! » Dire cela devant Dieu, signifie : « Seigneur il est tout à fait impossible que tu me sauves et me sanctifies, je n’ai pas eu de chance ; il me manque tellement de choses dans mon corps et dans mon esprit ; non, Seigneur, ce n’est pas possible ! » Cela peut paraître une attitude humble aux yeux des hommes, mais c’est mépriser Dieu ouvertement.

D’autre part, ce qui sera humble aux yeux de Dieu paraîtra peut-être orgueilleux aux yeux des hommes. Si vous dites : « Merci, Seigneur, par ta grâce, je sais que je suis sauvé et sanctifié », c’est pour Dieu la plus parfaite humilité, puisque vous vous êtes totalement abandonné à lui, et que vous croyez à sa parole. Ne vous tourmentez jamais pour savoir si ce que vous dites aux gens donne l’impression de l’humilité, ou non, mais soyez humble devant Dieu, et laissez-lui être tout en vous.

Une seule chose est importante pour vous, c’est votre communion personnelle avec votre Rédempteur et Sauveur. Laissez aller tout le reste, mais conservez à tout prix cette relation essentielle, et Dieu accomplira ses desseins par vous. Car une seule vie humaine peut avoir pour Dieu une valeur incalculable dans l’accomplissement de ses desseins.Et votre vie peut être cette vie-là.

O. Chambers - Bible Online

30 novembre

 

Le Servir, Novembre 2014

Publié le 28/11/2014 à 06:05 par zacmanyim Tags : adoration dieu but

 L'ADORER, NOUS DEVONS TOUJOURS

Pourquoi les êtres créés par Dieu pour Son adoration se détournent-ils de cette mission? Oui, pourquoi les êtres créés ont-ils tant et tant d’autres occupations, tant et tant d’autres activités qu’ils mènent, les préférant à l’adoration? Les êtres nantis de conscience sont plus à plaindre. Créés à l’image de Dieu, c’est à peine s’ils ont encore des traits de ressemblance ave Lui. Et la distance semble s’exacerber au sein des générations, au fil des ans, au fil des millénaires. Si Dieu dans sa suprême sagesse n’avait pas prévu d’autres moyens pour alimenter son trône de la louange et l’adoration lui seyantes, s’il Lui eu fallut compter seulement sur l’espèce humaine, et peut-être sur des personnes particulières, probablement aucune louange, aucune adoration, ou alors très peu seulement (insuffisant) monterait à son trône. A notre grande désolation! Fort heureusement, tout l’univers proclame sa grandeur. Constamment. C’est là une disposition qu’Il a prise. Puissions-nous joindre notre révérence à cette constance! Au demeurant, s’en dérober est une … infraction.

Et de toute évidence, cela ne s’appelle pas seulement manquer de but, mais manquer le but.

L'adoration est la plus sublime fonction des êtres créés. Hannah More

Zac Manyim, Le Servir Nov 14.

 

Le Servir, Octobre 2014

Publié le 27/10/2014 à 10:30 par zacmanyim Tags : marcher marchez

« Levez-vous, marchez! » Le caractère impératif d’une telle interpellation fait d’abord trembler, puis rechigner. De tels ordres l’homme d’aujourd’hui n’aimerait plus en recevoir. Du plus grand au plus petit, l’homme résiste au commandement, à la contrainte, à la pression surtout s’ils viennent de quelqu’un d’autre. C’est naturel, dirait quelqu’un. Mais dans la foi chrétienne, c’est la nature déchue qui résiste à la loi de Dieu.

En tout cas, cette interpellation, cet ordre reste strident pour les chrétiens qui se croiraient arrivés au paradis, étant encore sur cette terre. Et quand nous enseignons ces principes, ils se dévoilent  comme faisant partie du type qui résonne en soi lorsqu’on s’adresse aux autres. Une bonne option serait de ne point  économiser la force de travail pour le Maître. Nul ne sait de quoi demain sera fait. Alors vous aussi, Levez-vous, marchez. Car ce n’est point ici un lieu de repos (Michée 2:10). Et quand on pense aux milliers d’espaces sur la terre où la plante de nos pieds peut se poser- où la plante de nos pieds devrait se poser pour Lui, on ne saurait rester assis et encore moins couché! Levez-vous, marchez! Et s’il le faut, courez! Enoch (Gen 5:22) le fit avec grand privilège pendant des centaines d’années. Seulement, faut avoir un objectif, une destination et des ressources. Puis marcher, non point à reculons, mais en avant…

Il est temps!

Alors, levons-nous et marchons, pour Lui.

 Le Servir, Oct 2014 - Zac Manyim

Levez-vous, marchez!

Publié le 12/10/2014 à 07:15 par zacmanyim Tags : henoc esprit dieu marchez levezvous

Ce dimanche je dois donner un enseignement sur le thème en titre.

Quand je consulte le guide de méditaion quotidienne de Chambers, je me rends compte qu'il a utilisé ce jour l'un de mes principaux exemples de la marche avec Dieu:Hénoc. Juste aujourd'hui!!!

Dieu coordonne les choses, Il est le Maître de l'univers.

Vous aussi, marchez avec Dieu, plus fidèlement...

Jusqu'au but, jusqu'au bout!

 

MARCHER DU MEME PAS QUE DIEU      12 octobre

     Hénoc marcha avec Dieu.      #Ge 5:24

     La seule façon de juger la vie religieuse d’un homme et son caractère, ce n’est pas tant la manière dont il se comporte dans les circonstances exceptionnelles, mais ce qu’il fait dans la vie de tous les jours. C’est dans l’existence quotidienne, quand il n’est pas « sous les feux de la rampe » que l’homme se montre sous son vrai jour (voir #Jn 1:36). Ce n’est pas une petite affaire d’arriver à marcher du même pas que Dieu ; cela demande, spirituellement, un « second souffle ». On apprend aussi à accorder notre pas au sien, et lorsqu’on y parvient, la vie de Dieu se manifeste en nous. Notre personnalité propre s’estompe, disparaît dans la communion avec Dieu, et on ne voit plus que la démarche vigoureuse et la puissance de Dieu.

Il est difficile de marcher au même pas que Dieu, car, à peine avons-nous fait trois pas que nous nous apercevons qu’il nous a déjà distancés. Il a ses façons d’agir, qui ne sont pas les nôtres, et il nous faut les apprendre. Il est écrit de Jésus, « il ne se découragera pas, il ne se relâchera pas » ; parce qu’il n’a jamais agi d’après son propre point de vue, mais d’après celui de son Père ; et il nous faut apprendre à faire comme lui. La vérité dans le domaine spirituel s’apprend par l’atmosphère qu’on respire, et non par le raisonnement intellectuel. L’Esprit de Dieu change notre manière de voir les choses, et l’impossible devient possible. Il ne faut rien de moins qu’une étroite communion avec Dieu pour marcher du même pas que lui. Certes, il faut longtemps pour y parvenir ; mais persévérez, et vous verrez que, bientôt, vous aurez une vision nouvelle et un nouvel idéal.

O. Chambers – Tout pour qu’Il règne 286 - Bible Online

Christ nous veut tout à Lui - 8 octobre

Publié le 08/10/2014 à 01:05 par zacmanyim Tags : viens consentir patience venez jésus dieu

      Venez à moi.       Mt 11:28

      La pierre de touche de votre vie spirituelle est cet ordre de Jésus de venir à lui. Sans doute, lorsque vous considérez tout ce que vous refusez de lui apporter, en êtes-vous humilié. Car vous discuterez, vous ergoterez, vous préférerez souffrir, plutôt que de venir à Jésus. Vous ferez n’importe quoi, plutôt que d’accepter cette attitude déraisonnable. « Tel que je suis, je viens. » Tant qu’il subsistera en vous la plus petite trace d’orgueil spirituel, vous vous attendrez à ce que Dieu vous demande de grandes choses, alors qu’il vous dira simplement « Viens ».

      « Venez à moi. » Lorsque vous entendez cet appel, vous comprenez qu’avant de venir, quelque chose doit se passer en vous. Le Saint-Esprit vous montrera ce que vous devez faire pour ôter de votre vie ce qui vous empêche d’aller à Jésus. Il vous sera impossible de faire d’autres progrès tant que vous n’aurez pas obéi. Le Saint-Esprit vous fera voir ce qui empêche son action, mais c’est à vous de consentir que Dieu vous en débarrasse.

      Que de fois vous êtes-vous approché de Dieu pour présenter vos requêtes, et êtes-vous reparti en pensant : « Eh bien, cette fois-ci, j’ai fait tout mon devoir. » Et cependant vous êtes reparti les mains vides. Pourtant Dieu était là, les mains tendues pas seulement pour vous recevoir, mais pour que vous le receviez, lui. Quelle n’est pas la patience inlassable de Jésus, quand il dit : « Venez à moi ».

Tout Pour Qu'Il Règne 282 - O. Chambers            Bible Online

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 | >>> | Dernière page

DERNIERS ARTICLES :
Le Servir, Janvier 2015
Pour notre service au Seigneur, nousnous devons d’être d’abord bien disposés, avoir de bonnes attitudes, de bonnes intentions, de bonnes motivations. L’accomplissement
L'appel de Dieu
      Qui enverrai-je ?       #Esa 6:8       Dieu n’adressa pas d’appel personnel à Ésaïe. Ésaïe entendit seulement la voix du Seigneur qui demandait : « Qui enverrai-je 
Le Servir, Decembre 2014
Paradoxal! Dieu se fait homme. Non seulement Il revêt l’humanitédanssa totalité, mais en plus Il se plaît à habiter dans l’homme par son Esprit. Les hommes au contraire v
La naissance de Jésus et notre nouvelle naissance
LA NAISSANCE DE JÉSUS ET NOTRE NOUVELLE NAISSANCE             La Vierge deviendra enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie
Citations, pensées & proverbes
« Avoir la foi, c'est signer une feuille blanche et permettre à Dieu d'y écrire ce qu'il veut. » St Augustin « La foi, c'est un mélange de lumière et d'obscurité. Croire,